L Ecumeur de Mer James Fenimore Cooper

ISBN: 9781495984075

Published: February 18th 2014

Paperback

224 pages


Description

L Ecumeur de Mer  by  James Fenimore Cooper

L Ecumeur de Mer by James Fenimore Cooper
February 18th 2014 | Paperback | PDF, EPUB, FB2, DjVu, audiobook, mp3, ZIP | 224 pages | ISBN: 9781495984075 | 7.62 Mb

Extrait Ce magnifique bras de mer qui baigne les cotes dAmerique entre le quarantieme et le quarante et unieme degre de latitude, est forme par les confluents de lHudson, le Hackensack, le Passaic, le Bariton et une multitude de petites rivieresMoreExtrait Ce magnifique bras de mer qui baigne les cotes dAmerique entre le quarantieme et le quarante et unieme degre de latitude, est forme par les confluents de lHudson, le Hackensack, le Passaic, le Bariton et une multitude de petites rivieres qui versent toutes, entre lespace que nous avons nomme, le tribut de leurs eaux dans lOcean.

Les iles de Nassau et des Etats sont heureusement placees pour eloigner des cotes les tempetes de la pleine mer, et le bras profond et large qui penetre jusque dans les terres offre toutes les facilites desirables pour le commerce etranger et interieur. Cest a cette heureuse disposition de terrain, a un climat tempere, une position centrale et un immense interieur qui actuellement est penetre dans tous les sens par des courants deau naturels ou artificiels, que la ville de New-York doit son extraordinaire prosperite. Bien que cette baie soit belle, il y en a beaucoup dautres qui la surpassent par le charme pittoresque- mais il est douteux quil y ait au monde un autre site, qui reunisse autant davantages, pour laccroissement et la commodite dun commerce etendu.

Comme si ses faveurs etaient inepuisables, la nature a place lile de Manhattan au point precis ou elle peut etre le plus favorable a la position de la ville. Des millions dhabitants pourraient y vivre, et cependant un vaisseau aurait la facilite de recevoir sa cargaison a chaque porte, et quoique la surface du terrain ait toutes les inegalites requises pour la proprete, son sein est rempli des materiaux les plus utiles a la construction. Les resultats de circonstances si favorables et si rares sont bien connus. Un accroissement continuel, qui na aucun exemple meme dans lhistoire de cet etonnant et fortune pays, a deja eleve linsignifiante ville de province du dernier siecle, au niveau des cites du second rang de lautre hemisphere.

La nouvelle Amsterdam de ce continent rivalise deja avec son alliee de lAncien-Monde, et, autant quil est permis a limagination humaine de prevoir, on peut predire que peu dannees la placeront au rang des plus brillantes capitales de lEurope. Il semblerait que, de meme que la nature a donne ses periodes diverses a la vie animale, elle a aussi pose des limites a toute preponderance morale et politique. La cite des Medicis se perd dans ses murailles en ruines comme les jambes du vieillard dans ses pantalons a pied[1]- la reine de lAdriatique dort au milieu de ses iles fangeuses, et Rome elle-meme nest reconnaissable que par ses temples ecroules et ses colonnes a demi ensevelies.

LAmerique, jeune et vigoureuse, couvre les deserts de louest des fruits les plus heureux de lindustrie humaine. Lhabitant du Manhattan, familier avec les forets de mats, les quais, les innombrables villes, les eglises, les chateaux, les vaisseaux fumants et animes qui encombrent sa baie, laccroissement journalier et le mouvement general de sa ville natale, reconnaitra difficilement le tableau que nous allons tracer.

Celui qui viendra une generation plus tard sourira probablement en pensant que letat present de la ville fut un sujet dadmiration- et cependant, nous nallons transporter le lecteur qua un siecle en arriere dans la courte histoire de ce pays



Enter answer





Related Archive Books



Related Books


Comments

Comments for "L Ecumeur de Mer":


bystry-maluch.pl

©2009-2015 | DMCA | Contact us